Une quête sans fin ?

Il est vrai que dans un certain sens, la vie peut ressembler à une quête, une quête sans fin. Chaque expérience emplissant un peu de nous, mais jamais entièrement, jamais jusqu'à la finalité que l'on recherche : la complétude. Alors nous projetons, nous essayons, nous apprenons, nous évoluons, sans fin, sans répit, et parfois justement sans voir La fin, Le but. Le but étant différent pour chacun d'entre nous, mais bel et bien présent. 

Je pense sincèrement que chaque but peut être atteint et l'est déjà, chaque souhait exaucé, chaque coupe comblée. Même si le chemin peut paraître parfois compliqué et long, nul n'est destiné à passer à côté de sa vie, de ses envies. Il est vrai que l'on peut parfois se décourager, se questionner sur le jeu de la Vie, nous aimerions tant que tout soit plus simple et à portée de main. Nous souhaitons que nos rêves se manifestent plus rapidement, mais dans ces conditions nous omettons un point important : les expériences d'aujourd'hui sont la base de notre lendemain et font déjà parties du Grand Tout

Il est donc bon d'apprécier et remercier les enseignements que nous recevons chaque jour, qu'ils soient "négatifs" ou "positifs", ils nous permettent de construire notre voie, telles des briques sur notre chemin. 

On ne peut avancer sur un chemin sans, au préalable, avoir bâti son sol.

Par exemple, si mon vœu le plus cher est d'avoir une relation de couple heureuse, épanouissante et enrichissante, je devrais peut être d'abord vivre auparavant par une relation désagréable, qui me permettra d'affiner mes sens, de développer mes ressentis, de me définir afin de savoir ce que je veux mais aussi ce que je ne veux pas. Cette relation pénible sera une brique sur mon chemin (que j'ai demandée), qui me permettra de faire de nouveaux choix, d'opérer un changement plus efficace. En effet, brique après brique je sais un peu plus qui JE SUIS. Ce passage (pas sage) n'est pas obligatoire, car nous ne sommes pas obligé de vivre l'inverse d'une situation pour nous définir, mais dans certains cas cela peut être une aide. La clé étant de voir nos expériences comme des tremplins et non comme des poids. 

Ainsi, on comprend mieux que chaque pas que nous faisons nous rapproche du but. 

C'est ce que l'on fait de nos expériences qui détermine le temps que nous mettrons à atteindre le but, si on choisit de les porter tels des poids, nous serons ralenti, alors que si on décide de s'en servir comme indicateurs pour ne pas répéter les choses et créer sa vie pas à pas, nous avancerons plus vite. Nous sommes tous capables de ce travail d'alchimie, absolument tous. Un alchimiste est celui qui sait transformer les choses, et transformer ses expériences en enseignements fait partie de cette capacité. 

Comme l'a dit le grand Nelson Mandela : "Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends"

Alors pas d'inquiétude, le but est proche pour tous, la quête n'est pas sans fin, disons simplement qu'elle évolue au fil du temps sans que l'on s'en aperçoive. Pour reprendre l'exemple cité plus haut, après avoir (enfin) trouvé une relation riche et épanouissante, viendra peut être une envie d'avoir un enfant, cette envie fera naturellement suite à mon souhait premier (la relation), à tel point que je me dirais que c'est LE but, la finalité. J'oublierais peut être qu'avant ce souhait il y en avait un autre, qui en a remplacé un autre, qui en a remplacé un autre... et ainsi de suite. Et, peut-être qu'après avoir eu ce bébé, m'apparaîtra l'envie d'avoir une maison, celle ci deviendra à son tour Le but.

Alors, vivons notre vie pleinement, et rappelons-nous que nos expériences d'aujourd'hui sont nos vœux d'hier, qui seront à leurs tours remplacés par ceux de demain. Ne passons pas à côté de notre vie en nous focalisant sur un seul point, apprécions le moment présent car la vie est le TOUT. Chaque but sera atteint et l'est déjà en réalité.

Emilie Dedieu

×