Transformer l'expérience

Voici une technique qui permet de transformer ses expériences douloureuses afin de les dépasser et s'en libérer.

En effet, nos expériences négatives sont souvent bien ancrées en nous, si bien que nous avons beaucoup de mal à les digérer, donc les accepter et les intégrer à notre parcours. Et, lorsqu'une expérience est rejetée (même inconsciemment), elle devient un boulet que l'on traîne indéfiniment.

Alors, il est bon de travailler sur cette acceptation de ce qui EST, mais cela peut parfois s'avérer compliqué et long.

Afin de faciliter ce travail, et accéder plus vite à la délivrance, il peut être efficace de transformer l'expérience, de changer sa finalité.

Il faut savoir que le mental ne fait pas la différence entre ce qui est vécu et ce que l'on visualise. Nous pouvons donc berner notre ego.

Alors, il devient simple de changer des brides du passé, de le réinventer, de se recréer.

Par exemple, si dans le passé j'ai vécu une situation pénible, durant laquelle j'ai été malmenée par une personne sans réussir à me défendre, cela m'a laissé un sentiment d'impuissance, de faiblesse, sensation douloureuse qui parasite mes énergies actuelles et m'empêche d'être qui je suis. Car, mon ego a fait de cette expérience une réalité et me la projette à chaque fois que je doute de moi. Alors, je peux si je le souhaite modifier la fin de mon expérience afin de m'en défaire. Ainsi, dans une nouvelle projection de la scène, je visualise que je ne me suis pas laissée faire, que j'ai réussi à m'affirmer et rester qui je suis. Dans cette nouvelle expérience, je me sens légère et sereine. Je peux (re)créer cette même fin à plusieurs reprises afin de l'intégrer à ma mémoire, à mon souvenir, à mes énergies. 

Alors, mon pouvoir créateur prend tout son sens, car, j'ai transformé mon expérience en la rendant positive et agréable. Celle ci efface et remplace la première expérience négative.

C'est une technique très efficace qui permet de recréer sa réalité, n'oublions pas que nous sommes les seuls réalisateurs de nos propres films/vies. Ce qui est le restera, mais le fait de réadapter les choses selon ses besoins du moment permet de se libérer des chaînes du passé. Changer l'expérience fournit une autre fin à notre ego, lui qui s'alimente d'expériences douloureuses, s'accroche à la souffrance, se fera plus discret si on lui offre une histoire avec une fin heureuse. Et plus le mental se tait, plus le bonheur nous habite.

Dans l'exemple que j'ai cité plus haut, c'est mon ego qui a été affecté lorsque la personne m'a malmenée, pas mon Moi Supérieur qui n'en a que faire car il sait qui Je Suis et ne peut être déstabilisé pour si peu. C'est donc mon ego qui me remet perpétuellement en mémoire cette scène dans laquelle je me suis sentie rabaissée, tel un vidéoprojecteur sur un écran de cinéma. Si le vidéoprojecteur joue toujours un film qui me déplaît et me fait peur, la meilleure chose à faire est de changer le film qui passe, alors, faisons de même avec les expériences de la vie, changeons les. Ce n'est pas se mentir à soi même, car le Moi Supérieur a déjà intégré l'expérience de manière positive, mais simplement voir plus loin que son ego en reprenant les rênes de sa vie.

Transcender une expérience négative en souvenir positif permet d'accepter une situation passée qui autrement ne serait peut être jamais digérée.

 

Emilie Dedieu

×