Décider de son destin

Je reçois beaucoup de messages de personnes me demandant s'ils vont rencontrer, dans les temps à venir, un partenaire de vie, une personne avec qui partager leur chemin dans l'amour et la joie. Je comprends tout à fait ces interrogations, en particulier en ces temps de grands changements énergétiques, qui ont donné naissance à beaucoup de ruptures en tout genre (amicales, sentimentales, professionnelles...).

La bonne nouvelle est que ces ruptures sont la preuve que nous savons un peu plus chaque jour qui nous sommes, et que nous souhaitons nous en rapprocher. Pour cela nous osons le changement, nous nous autorisons à écouter notre cœur.

Pour en revenir à cette recherche d'un partenaire, je tiens à vous dire que rien, absolument rien, ne peut s'opposer à ce que vous rencontriez quelqu'un à votre image, que ce soit votre âme sœur, un compagnon pour la vie, un ami éternel, ou tout autre rencontre lumineuse.

Rien à part vous même !

Nous sommes les seuls à créer notre réalité, ce pouvoir créateur nous appartient totalement, contrairement à ce que l'on pense, ce ne sont pas les autres qui créent notre vie mais nous même, par nos pensées, paroles et actes. Lorsque nous doutons de qui nous sommes, de notre lumière, nous attirons à nous des personnes qui nous feront douter, qui peuvent nous déstabiliser. Alors que si nous nous autorisons à être qui nous sommes, sans porter un masque qui nous permettrait de nous cacher dans la masse, nous attirons à nous automatiquement des personnes qui nous ressemblent, ainsi est la loi de résonance.

Sur Terre, et dans l'Univers tout entier, tout fonctionne tel un aimant, je vois cela comme plusieurs couches de vies qui se superposent en même temps et lieux. Pour imager cela, il existe une couche d'énergie verte, une d'énergie grise, une d'énergie blanche, une d'énergie noire... Et notre façon de penser/parler/agir nous guide naturellement vers certaines de ces couches colorées, puis, à travers ces couches, nous rencontrons des personnes aux mêmes couleurs que nous. Bien que les êtres des autres couches nous croisent, vivent en même temps que nous et en mêmes lieux, notre énergie résonnera plus fortement avec ceux des mêmes couches que les nôtres, c'est ce qu'on appelle les affinités.

Bien entendu, rien n'est figé, et toutes les couches se croisent, s’emmêlent et s'entre mêlent perpétuellement. Nous vivons donc sur plusieurs couches en même temps.

Pour prendre un exemple concret, imaginons une personne très gentille et dévouée (ce qui est positif), mais aussi assez stressée de nature (ce qui est à tangente négative). Elle vivra alors sur la même couche que sa voisine gentille, mais également sur celle de sa mère dévouée, et aussi sur celle de son ami stressé. En revanche, elle ne vivra pas sur celle de son frère colérique. Cette personne s'entendra bien avec ces 3 êtres différents, car elles aura des affinités/couches en commun avec eux, elle attirera donc à elle ces 3 types de personnalités, comme des aimants qui ne peuvent se résister. Si cette personne travaille sur elle et parvient à chasser son stress, sans doute perdra t-elle son attachement/lien avec son ami angoissé, car elle ne vibrera plus sur la même couche de couleur. De plus, dans sa vie de tous les jours, elle ne sera plus du tout attirée par des gens stressés, cette énergie de "stress" la laissera indifférente, rien en elle n'ira l'alimenter donc elle passera sa route. Certainement remplacera t-elle cette ancienne couleur par une nouvelle qui s'apparentera à celle du "lâcher prise", elle sera donc amenée naturellement à rencontrer des gens sereins et paisibles.

Ainsi, nous sommes constamment reliés à diverses couches de couleurs/énergies. Lorsque nous prenons tout à fait conscience de cela, nous sommes en mesure de choisir les couches sur lesquelles nous souhaitons vibrer, donc vivre.
Nous sommes également ouverts à de nouvelles rencontres, en résonances avec ce que nous sommes.

C'est pour cela que rien, à part nous même, ne peut s'opposer à notre bonheur, à une belle rencontre, à un emploi satisfaisant...

Emilie Dedieu