Le moment présent

En voilà une notion vitale.

Mais ça veut dire quoi au juste ? On vit tous ici et maintenant non ?

Et bien non! Nous nous accrochons énormément à nos expériences passées, ou à venir. Certains ne vivent même qu'à travers cela.

S'accrocher aux expériences passées donne naissance à une vie pleine de nostalgie et de tristesse. Et au contraire, s'accrocher aux expériences à venir empli une vie de stress ou d'angoisse.

Pourtant, le passé est passé et n'est donc plus d'actualité, et le futur ne s'est pas encore réalisé et est par conséquent hypothétique. Alors pourquoi vivre ailleurs que dans le ici et maintenant?

N'est-ce pas ici et maintenant que nous pouvons influer sur notre futur ? N'est-ce pas ici et maintenant que notre passé nous a mené ?

Le présent est la seule réalité, le reste n'est qu'illusion. Ici et maintenant la vie est parfaite.

Alors pourquoi tant de gens vivent-ils ailleurs que dans le moment présent ? C'est très simple,notre ego s'identifie aux expériences passées, il met tout dans des cases, des compartiments avec des étiquettes, il aime classer et déteste tout ce qui est inconnu. Pour notre ego, vivre dans le passé est confortant et apaisant vu que c'est quelque chose de connu. Et inversement, il se complaît aussi à vivre dans le futur, en se disant que le futur sera meilleur que maintenant. Notre ego vit partout sauf ici et maintenant.

Donc, si vous êtes quelqu'un qui pense très souvent à son passé qu'il soit bon ou mauvais, vous ne vivez pas dans le moment présent. Si vous êtes quelqu'un qui pense très souvent à son avenir en espérant qu'il sera meilleur ou en appréhendant le pire, vous ne vivez pas dans le moment présent.

Pour vivre le moment présent il faut lâcher prise. Oublier les expériences passées et ne pas se focaliser sur les expériences à venir, trouver le juste milieu.

Je termine par une jolie vision que j'ai reçu de mes guides sur le moment présent:

J'étais dans une jolie prairie verdoyante. J'ai ramassé une belle pâquerette, mais celle-ci s'est mise à faner dans ma main. J'en ai donc ramassé une seconde, tout aussi belle. Et là j'ai entendu : "Émilie, que vas-tu faire de ta première pâquerette fanée ? Vas-tu la garder et la mettre dans le même vase que la seconde pleine de vie ? Non ! Tu dois jeter ta première pâquerette, en effet si tu les mets dans le même vase cette pâquerette morte va interférer sur la santé de ta deuxième pâquerette, et cette dernière va mourir à son tour. c'est aussi ce que tu dois faire de tes expériences passées, ces dernières sont encore trop présentes en toi, et conditionnent tes choix actuels. Tu portes encore en toi des traces des événements passés qui ne sont plus d'actualité et t'alourdissent! Débarrasse t'en, comme tu te débarrasseras de cette première pâquerette, ainsi tu pourras avancer sereinement. Libère toi ! Et à son tour, quand ta deuxième pâquerette mourra tu t'en débarrasseras, et ainsi de suite..."

Emilie Dedieu

Vahin