Prendre son temps

J'aimerais parler du temps, de notre temps.
 
En effet, nous avons coutume de courir après ce précieux "bien", notre vie ressemble souvent à une course sans fin. Et si on s'arrêtait, si on passait du coureur au promeneur ?
Nous verrions ainsi que nous ne sommes pas vraiment les acteurs, mais plutôt les victimes (consentantes) de cette course infernale. 
Mais au fait, après quoi courrons-nous ?
 
Nous nous pressons car nous avons peur de passer à côté de notre vie, ce qui est bien paradoxal, car en nous pressant ainsi nous passons justement à côté de celle ci ! 

Nous avons peur de ne pas avoir le temps de tout faire, alors il faut se précipiter pour trouver sa voie, se hâter de monter ses projets, se presser de changer de métier, se dépêcher de trouver un partenaire... 

Nous avons vraiment peur de ne pas vivre notre vie. Mais qu'est-ce que réellement vivre sa vie ? N'est-ce pas justement passer du temps à trouver sa voie, occuper son temps à monter des projets, prendre son temps dans son métier actuel, apprécier sa vie telle qu'elle est, tout simplement, car nous avons des choses à apprendre ici et maintenant.
 
L'avenir n'existe pas encore, nous vivons bel et bien aujourd'hui, et c'est dans le moment présent que nous créons notre futur, c'est en cet instant que les graines que nous plantons porteront leurs fruits, alors courir c'est un peu oublier cela en se focalisant sur le lendemain, cela revient à essayer d'attraper le vent, à peine tend-on la main qu'il est déjà loin. C'est une bataille vaine. Nous courons après le temps par peur de ne pas vivre pleinement, mais la vie est aujourd'hui, maintenant, elle n'est plus hier et pas encore demain.
 
En réalité, nous ne passons jamais à côté de rien, car rien ne se perd, alors chassons cette peur à tout jamais. 
Prendre du temps pour nous, prendre LE temps est une clé essentielle. N'ayons plus peur de passer à côté de notre vie, car notre vie nous appartient déjà, nous la créons chaque jour, nous ne pouvons ni la perdre, ni passer à côté. Arrêtons de courir, de  nous dépêcher.
 

Je sais que lorsqu'un chemin nous appelle, on peut parfois focaliser notre attention sur ce chemin, en allant jusqu'à ignorer tout ce qu'il y a autour, par conséquent, notre vie actuelle semble manquer de saveur, la perte d'envie se fait ressentir... C'est normal car le coeur est ailleurs. Il faut simplement apprendre à se recentrer, à bien vivre dans le moment présent et l'apprécier, en gardant en tête que ce chemin qui nous attire se construit ici et maintenant. Alors, même si notre vie peut sembler terne en cet instant, elle est une préparation pour la suite, une formation, une expérience, donc une lumière. Utilisons cette lumière pour chasser l'obscurité qui nous habite.

N'est-ce pas la pluie d'aujourd'hui qui rend l'herbe plus verte demain ?

Je le répète, il n'y a jamais de perte de temps quand on incarne le moment présent, tout vient toujours à point nommé. C'est donc une excellente chose de sentir un appel du coeur, mais cultivons notre jardin ici et maintenant.

La vie n'est ce pas justement le temps que l'on prend ? 
 
Je conclus avec cette merveilleuse phrase de Thich Nhat Hanh :
"La vie n’est pas un endroit particulier ou une destination – la vie est un chemin."
 
Emilie Dedieu
×