Les pensées racines

Le livre "Conversation avec Dieu" de Neale Donald Walsch a été comme une révélation sur mon chemin d'éveil. J'ai pris conscience de notions très importantes comme les pensées racines.
 
Il existe seulement deux émotions:
- L'amour (ou le plaisir)
- la peur (ou la souffrance)
 
L'amour chérit/donne tandis que la peur retient/empêche.
Chacune de nos émotions comme la joie, la tristesse, le bien être, la colère... et ainsi de suite est dérivée de l'émotion racine amour, ou l'émotion racine peur.
La pensée racine est très importante car c'est elle qui guide notre avancée.
 
Prenons un exemple: si nous voulons évoluer spirituellement, mais qu'une partie de nous a peur de ce changement, cela affectera ou empêchera notre éveil, car la pensée racine est la peur.
Notre pensée est créatrice, et l'univers ne peut traiter deux commandes contradictoires. L'univers capte immédiatement la pensée racine, et, c'est à nous de décider si cette racine poussera sur une graine de peur ou d'amour.
 
Pour être dans l'amour, il faut accepter qui nous sommes: des êtres parfaits, remarquables, beaux. Nous devons nous souvenir que nous sommes tous des êtres lumineux (même si l'incarnation nous l'a fait oublier, mais c'est le but du jeu), il faut raviver nos mémoires.
Le but de l'incarnation sur Terre n'est pas d'apprendre, mais de se rappeler qui NOUS SOMMES à travers nos expériences de vie.
 
Pour faire la différence entre une pensée racine de peur et une pensée racine d'amour il faut regarder si cette pensée nous élève, nous rend plus grand ou au contraire si cette pensée nous fait douter, nous rabaisse.
Si la pensée va à l'encontre de notre élévation, il est bon de la balayer, cette pensée est parasite, elle vient de l'ego qui s'oppose à notre éveil (pour l'ego notre éveil est synonyme de sa mort), si la pensée nous grandit, nous élève, nous nous y tenons, nous ne la laissons pas partir, elle vient de notre Moi supérieur. 
 
Il s'avère efficace de faire un tri de toutes nos pensées ou croyances qui sont bien souvent limitatives. Ainsi nous posons un regard neuf sur chaque chose, sur le monde. Dès que nous mettons le doigt sur une pensée de peur, nous la remplaçons par une pensée d'amour, nous mettons de la lumière dessus car l’obscurité ne peut résister à la lumière.
 
Une fois que nous sommes dans l'amour, que l'émotion peur est loin derrière nous (c'est évidemment un travail de tous les jours), nous devons aussi faire attention à la façon de formuler nos demandes, nos souhaits.
Par exemple si je dis "j'aimerais trouver mon chemin, ma voie", je sous-entends à l'univers que je ne l'ai pas trouvé, il y a un sentiment de manque, et ce sentiment a pour pensée racine la peur. En effet,nous pensons souvent manquer de tout.
A ce souhait, l'univers ne pourra que répondre "oui tu aimerais trouver ta voie", tel un écho.
Au mieux l’univers nous aidera à trouver notre chemin, mais cela pourra se faire dans 5-10-20 ans, c'est un futur hypothétique car la demande n'est pas claire.
 
Pour faire une demande juste, nous devons toujours être dans la gratitude et dire "JE SUIS sur mon chemin d'éveil".
"je suis" est la pensée créatrice la plus puissante.
L'idéal est d'accompagner notre demande par le processus de création qui commence par la pensée (mettre en forme notre souhait), puis prend forme grâce à la parole (le dire à haute voix), et enfin prend vie par nos actions (nos actions doivent être en adéquation avec notre souhait). 
 
Pour résumer, pour avancer au mieux, trouver sa voie, s'éveiller spirituellement, il faut surveiller nos pensées et rester dans l'amour.
 
La voie du cœur est celle qui mène au bonheur :)
 
Emilie Dedieu.
 
Un petit éclairage sur les pensées racines ICI
×