Nos enfants

Nos enfants sont de merveilleux êtres, ils naissent éveillés, connectés, réceptifs, et ils nous appartient de ne pas fermer la porte qui les lie à la source. Ceci en restant ouverts, dans l'amour et la compréhension, mais surtout à l’écoute de qui ILS SONT.

J'ai pu constater à plusieurs reprises que nos enfants sont des maîtres, ils ont énormément à nous apprendre.
Voyez cette conversation il y a quelques temps avec ma fille de 7 ans, qui  me demande "pourquoi je vais me faire opérer alors que je n'en ai pas envie?
Je lui répond spontanément que j'y suis obligée.
Elle me dit:
- Mais maman tu dis tout le temps que dans la vie on est obligé à rien!
- Hum... c'est vrai...
- Donc tu n'es pas obligée d'y aller!
- Non, en effet.
- Alors pourquoi tu y vas si tu ne veux pas?
- Parce que c'est mieux pour ma santé de m'occuper de cela maintenant.
- Donc tu y vas parce que tu as envie!
- Oui, vu sous cet angle "

Grâce à son intervention j'y suis allée le coeur léger, avec l'envie de prendre soin de moi et non plus dans l'idée que je subissais cela

 
Ou encore cette question de mon fils alors âgé de 8 ans:
"Maman pourquoi quand on est heureux on a peur de rien?"
 
Regardez un enfant jouer, il utilise le plus naturellement du monde sa visualisation créatrice en donnant vie à ses jouets, puis il va se mettre à parler à son guide/ami imaginaire, qui n'est évidemment pas si imaginaire que cela. Plus tard il va faire des galipettes, danser, sauter, ainsi il va rééquilibrer ses corps énergétiques, ouvrir ses chakras, avec des poses innées. Ensuite il va se mettre à dessiner, laissant ainsi libre cours à sa créativité. Puis il va nous poser mille et une questions, pour étancher sa soif de connaissances. C'est merveilleux, un enfant saura naturellement mettre en pratique tout ce que nous, adultes, allons mettre des années à apprendre, ou plutôt ré-apprendre. Alors observons les enfants, jouons avec eux, écoutons les. Retrouvons notre âme d'enfant.
 
Chaque bébé nait éveillé, il serait merveilleux de garder cette ouverture d'esprit jusqu'à l'âge adulte.
Pour cela, il est important de respecter leur être, de comprendre que nos enfants ne nous appartiennent pas. Ce sont des âmes avant toute chose, des âmes qui ont beaucoup à nous transmettre. N'exigeons pas de nos enfants qu'ils soient tels que nous le souhaitons, acceptons leur chemin, leurs croyances, laissons les s'épanouir, soyons à leurs côtés, une main tendue sur leur chemin, mais pas LE chemin.
 

En effet, quoi de plus compliqué qu'un parent qui traite son enfant comme sa "propriété", qui veut que son enfant fasse telle école, tel métier, telle activité, qu'il fasse tels choix ... Cela va à l'encontre du bien être de l'âme, qui a besoin de se sentir ÊTRE à part entière, afin de garder cette connexion vers le haut, alors que répondre aux attentes des parents/famille/amis/école va pousser l'enfant à entrer dans un moule et se couper de sa source divine.

Nos enfants ne nous appartiennent pas, ILS SONT, tout simplement.

Un petit hommage à nos enfants ICI

Emilie Dedieu

1385942 10202266577725130 350882271 n
×