Les esprits de la nature

Il existe des esprits dans tous les éléments: eau, feu, terre, air. Ce sont de jolies boules d'énergie, et ceux qui arrivent à percevoir leur forme au delà de cette première apparence voient des êtres, petits ou grands, comme il en existe dans les contes de fée.

Comme esprit de l'eau on peut trouver l'ondine, la vouivre, la sirène, la nymphe, chez les esprits du feu on peut trouver la salamandre, chez les esprits de l'air on peut trouver l’elfe, la fée de l'air, la sylphide, chez les esprits de la terre il y a le lutin, le troll, la fée, le faune.... Il s'agit là d'une toute petite liste, il existe beaucoup plus d'esprits que cela.

Ces esprits sont en principe neutres, nous pouvons donc les utiliser à bon escient (magie blanche), ou à mauvais escient (magie noire). C'est la raison pour laquelle certains coins de la nature sont négatifs et d'autres positifs. On a tous déjà entendu parler de forêts qui donnent la chair de poule, alors qu'on contraire certains lieux sont emplis de bonnes énergies, on peut s'y ressourcer et y méditer très facilement. 

Les contes de fée existent ! De notre point vue d'Homme, on a tendance à croire qu'on a tout inventé, que tout dépend de nous (merci l'ego), mais quand on se place au dessus de cette vision étroite, si on élargit notre champ de conscience, on comprend que nous n'avons rien inventé mais que les anciens ont seulement couché sur papier ou transmis oralement ce qu'ils voyaient.

Il y de cela bien longtemps, les Hommes étaient plus connectés à la nature que nous le sommes aujourd'hui, et possédaient de grandes connaissances métaphysiques. De nos jours on a tout mis sur le compte de l'imagination, et cela fait aussi partie de notre chemin de se rappeler qu'un monde parallèle au notre existe, un monde peuplé de fées et de lutins.

C'est pour une de ces raisons qu'il est bon de ne pas maltraiter de la nature. Les esprits de la nature vont facilement vers ceux qui communiquent avec eux et respectent la nature. Par exemple, avant de couper un arbre, il est préférable de prévenir quelques jours plus tôt le faune qui y habite, afin qu'il trouve refuge dans un autre arbre. Il est également bon d'avoir des plantes chez soi, car les esprits de la nature peuvent nous apporter beaucoup d'énergie si on leur demande (je le fais avec certaines de mes plantes et l'échange est fort, ça pique de partout dans mes paumes de mains). Malheureusement, les matériaux lourds utilisés pour fabriquer nos habitats sont si denses qu'ils coupent nos connections à la nature, les énergies ne circulent plus, et quelques plantes d'intérieures peuvent palier à cela. Il faut aussi ouvrir les fenêtre le plus souvent que possible. L'essentiel étant de sortir en pleine nature dès que possible, se ressourcer auprès d'un grand arbre, s'allonger dans l'herbe et demander aux esprits de la nature de venir nous faire un coucou. 

Apprécier la nature pour ce qu'elle nous apporte, tout simplement, et lui donner en retour beaucoup d'amour.

Photo0360

Un élémental pris en photo sur les côtes de Turquie en 2014