Le lâcher prise

Nous vivons constamment pour les autres, nous voulons bien faire pour satisfaire nos parents, nous voulons être parfaits pour garder nos amis, nous désirons être appréciés de tous, et pour cela nous montrons une image de nous qui n'est pas vraiment qui nous sommes. C'est comme un déguisement que nous portons pour plaire.

Lâcher-prise c'est savoir retirer toutes ces couches de vêtements, se mettre à nu, et ETRE tout simplement, sans s'inquiéter de ce que l'on pensera de nous (résultat). C'est savoir se dévoiler aux autres, car après tout, nous sommes ce que NOUS SOMMES, alors pourquoi mentir aux autres et à soi même. Une fois ces vêtements retirés il ne reste plus que notre vrai moi.

Mais lâcher prise c'est avant tout faire confiance en la vie et en ce que l'Univers nous réserve. Ne pas essayer de tout contrôler, avoir toujours foi, et considérer toutes les expériences comme des cadeaux sur notre chemin. Lâcher prise c'est accepter le livre de sa vie dans son intégralité, sans vouloir réécrire l'hisoire, sans arracher des pages, sans gommer des chapitres.

C'est aussi comprendre que l'échec n'existe pas, qu'il n'existe que des expériences, et peut importe le résultat celui ci nous fera avancer. Ainsi, lâcher-prise c'est ne pas être dans l'attente et s'attacher aux résultats. Alors même si aux yeux des autres notre projet est un "échec", dans notre cœur il restera une expérience concluante

Finalement lâcher-prise c'est vivre dans l'acceptation totale de ce qui est, c'est ne rien retenir, car retenir revient à s'attacher et s'enfermer. Lâcher prise c'est se libérer !

Et ce qui est magique, c'est que notre lâcher-prise aura une incidence sur nos proches, car constatant notre sérénité, notre bien être dans cet état de lâcher-prise, cela les poussera à connaître ce même état de conscience. Nous ne serons donc pas rejeté pour nous être dévoilés, bien au contraire, nous serons aimés pour ce que NOUS SOMMES réellement.

Emilie Dedieu.

Femme oiseau chec
×