L'avenir est-il écrit?

L'avenir est-il écrit?

C'est une question que nous nous posons tous un jour ou l'autre. A cela je répondrais que oui l'avenir est écrit, mais que non il n'est figé.

En effet, avant de nous incarner, nous choisissons notre vie selon ce que nous avons décidé d'expérimenter sur Terre, car nos expériences nous aident à apprendre, comprendre, elles nous aident à remplir nos "coupes" intérieures: notre coupe du pardon, notre coupe de la générosité, notre coupe de la bonté, notre coupe de la joie... Pour remplir chaque coupe, le plus efficace est d'expérimenter dans la matière.

Par exemple, si je veux apprendre à pardonner, je demanderais à une âme de me blesser dans cette vie. J'ajoute donc à mon chemin de vie, que j'appelle mon fil rouge, l'expérience de la blessure (qui me mènera au pardon afin de remplir ma coupe).

Alors, j'ai décidé de vivre cette situation, mais est-ce irréversible?

Imaginons que quelques temps avant de vivre mon expérience de la blessure, je lise un livre de développement personnel sur le pardon, et que je comprenne en mon cœur cette notion, il est alors possible que je n'aie plus à vivre cette expérience.

A contrario, imaginons que je sois amenée à vivre l'expérience et que je n'arrive pas à pardonner l'âme qui m'a blessée (avec mon accord), ma coupe ne sera alors pas remplie. J'attirerais donc à moi une nouvelle expérience de ce type, et ce, jusqu'à ce que j'intègre dans mes énergies la notion de pardon véritable.

Dans le premier cas je n'ai PAS vécu l'expérience, dans le deuxième cas je l'ai vécue à PLUSIEURS reprises, alors que cette expérience était en premier lieu notée UNE seule fois sur mon fil rouge. Voyons comme la vie s'adapte à nos choix, le fil rouge n'est jamais vraiment figé, il y a assez de mou pour contourner les choses ou les vivres plusieurs fois. L'histoire prend parfois un autre tournant.

Il est vrai que la meilleure façon de nous souvenir de qui nous sommes et emplir nos coupes est d'expérimenter dans la matière, mais cela n'est pas une obligation. De nos jours, nous pouvons apprendre avec le cœur, et ce qui est merveilleux c'est que lorsqu'on comprend avec le cœur, l'expérience "négative", si elle est quand même vécue, n'est plus douloureuse, elle devient un enseignement qui valide la connaissance, elle est perçue comme telle et non comme une punition que l'on s'inflige.

Il est donc souhaitable de comprendre le but de la vie en son cœur (en se fiant à ses ressentis), car la compréhension déverrouille notre fil rouge et nous permet de redevenir acteur conscient de notre vie.

 

Emilie Dedieu

×