L'abondance

Nous avons coutume de croire qu'il n'y a pas assez pour tous: pas assez de travail, pas assez d'argent, pas assez de nourriture, pas assez d'amour, pas assez de santé... Nous vivons dans cette croyance erronée, par conséquent nous vivons dans le manque.

Par ailleurs, le manque appelle le manque.

En effet, si nous pensons ne pas avoir assez, nous bloquons l'abondance. Par exemple, si nous recherchons l'abondance financière, mais que notre pensée racine est "il n'y a pas assez d'argent", l'entrée d'argent est bloquée car nous entretenons inconsciemment une idée de manque. Une idée de manque ne peut créer l'abondance, alors les finances ne seront pas bonnes, et parallèlement l'idée de manque entretenue et alimentée.

Pour mettre un terme à cette spirale, il est bon de changer nos croyances, et de remplacer la pensée de manque par une pensée d'abondance. N'oublions pas que nous créons notre réalité par notre façon de penser. En réalité, il y a assez de tout pour tous, et nous méritons ce qu'il y a de mieux. L'abondance n'est pas un rêve mais bien une réalité.

Et pour mettre fin à nos croyances erronées sur l'abondance, il faut accepter que nous ne possédons rien. Cela peut paraître contradictoire, mais ça ne l'est pas.

Accepter que nous ne possédons rien permet de ne pas s'accrocher à ce que nous avons. Car s'accrocher, que ce soit à l'amour, à l'argent, aux relations, aux biens... nous enferme et bloque le flux d'abondance. Imaginons un placard plein de vieux vêtements, si nous nous accrochons à ces habits, si nous les gardons tous, nous n'avons pas la place d'accueillir de nouvelles tenues, nous n'avons pas la place de les ranger. Dans ce cas, le flux est bloqué, la peur de perdre nos anciens vêtements nous empêche d'en recevoir de nouveaux, plus beaux, plus nombreux, l'abondance est donc au point mort.

Tandis que si nous décidons de donner, trier, troquer, partager, une partie de ces vêtements, il nous restera de la place pour en recevoir d'autres, l'abondance sera. 

Prenons un autre exemple, il existe encore de nos jours des pays qui meurent de faim, on pourrait donc penser qu'il n'y a pas assez de nourriture pour tous, mais ceci n'est pas la réalité. La réalité est qu'il y a assez de nourriture pour chaque Homme, mais que certains pays refusent de partager, et préfèrent détruire les denrées plutôt que les offrir. Le flux est donc bloqué, encore une fois "posséder" et "ne rien lâcher" fait barrage à l'abondance, car dans cet exemple la nourriture ne circule pas. Pourtant, l'abondance existe bel et bien car la Terre a de quoi nourrir tous ses Hommes et ses animaux.

Pour vivre dans l'abondance, il faut donc accepter de ne rien "posséder", mais de tout "avoir".

 

Emilie Dedieu

×