Emetteurs de lumière

Beaucoup d'entre nous ont de plus en plus de mal à re-trouver une bonne connexion. Il existe depuis quelques temps un vide intérieur, une sensation de ne plus recevoir aucune guidance. Alors on se sent un peu perdus, seuls...
Auparavant, la connexion était bonne, efficace, les messages étaient bien captés, les signes compris, les informations reçues, mais aujourd'hui plus rien, le néant, le vide.
Sans guidances, nous sommes un peu perdus, livrés à nous même.
 
Les guérisseurs ont du mal à guérir, les télépathes lisent moins bien dans les énergies, la communication animale est moins efficace, les personnes qui  nous ont aidés un certain moment de nos vies s'éloignent, les médiums reçoivent moins d'informations ...
Recevoir, c'est bien le mot ! La réception est nulle ou déficiente.
 
Que se passe t-il ?
La fin d'année 2015 a brassé de nouvelles énergies, énergies qui nous ont été transmises et qui se sont directement nichées en notre intérieur. Alors, depuis quelques, ce n'est plus en dehors de nous que nous recherchons les informations, mais en dedans. Même si les réponses ont toujours résidé en nous, nous passions tout de même par des supports extérieurs pour les trouver, les mettre en lumière. Par exemple, nous avions des superstitions, des prières aux anges, nos guides, des signes, des rêves, des rituels, des guides terrestres... et tout cela vient de l'extérieur. Aujourd'hui, on s'aperçoit que tous ces supports tendent à disparaître, ou bien qu'ils sont moins efficaces, alors on se met à douter de nous même, de nos perceptions, nos capacités. Sans ces supports nous sommes un peu démunis.
 
Mais rassurons-nous, rien n'a vraiment disparu, tout s'est simplement transformé. La communication devient innée, il ne faut plus chercher la clé qui ouvre la porte de notre cœur en dehors de nous, mais en nous. Il ne faut plus attendre un signe extérieur, une guidance externe, mais écouter la réponse que l'on porte déjà.
 
Par exemple, il y a quelques temps, face à une question qui me taraudait, j'avais l'habitude de demander un signe de mes guides en guise de réponse (que ce soit un chanson qui passe, une conversation saisie au vol...). Aujourd'hui, ce n'est pas un signe que je reçois mais une réponse claire et nette de l'intérieur. Seulement, n'étant pas habituée à tant de simplicité, j'ai pensé un moment que je ne recevais plus rien, que ma connexion avait disparu. En effet, je ne recevais plus rien car j'émettais !
L'explication est dans cette simple phrase : "nous ne recevons plus, nous émettons."
 
Bien entendu, ce stade d'évolution diffère d'une personne à l'autre, mais nous sommes tous destinés à émettre un jour ou l'autre. Nous avons longtemps été des récepteurs, et certains ont assez rempli cette fonction pour aujourd'hui devenir émetteurs de lumière.
 
Ce changement s'accompagne donc d'une sensation de déconnexion, de vide, de solitude. Car nous n'avons plus rien à faire pour recevoir et n'y sommes pas totalement habitués. Il faut, petit à petit, apprivoiser cela, prendre conscience que  nos réponses nous habitent et que le chemin le plus direct et le plus efficace est la ligne droite. A ce moment, nous ne nous sentirons plus déconnectés de rien ni personne, nous deviendrons un émetteur du grand Tout.
 
C'est un peu comme les télés, avant il fallait un décodeur TNT pour recevoir les nouvelles chaînes, et aujourd'hui le décodeur est intégré directement dans les  nouveaux appareils.
 
Alors oui, ces temps ci sont une période de déconnexion extérieure qui nous pousse à expérimenter la connexion intérieure, l'unité. On dit que c'est aussi celle des naissances, de la renaissance, et c'est bien ce qui se passe.
 
Emilie Dedieu